Saturday, January 3

le procés-verbal & bubbles





I'm all exhausted by the start of the new year! After new year's dinner this afternoon I decided to get soaked in a bath tub situated in a part of the house we normally don't use (it used to be a granny flat) - and once I sunk in, I was brought exactly what one could dream of in a steaming bath tub with a novel (next to the tea I had brought myself); champagne :)!
- & and all a long I am reading Le Clézio - Le procés-verbal. It seems to me Le Clézio has an understanding of the author-reader relationship that lies very close to mine (according to Bakhtin and his aesthetic event):
"Il me semble que'il y a là d'énormes espaces vierges à prospecter, d'immenses régions s'étendant entre auteur et lecteur. Cette prospection devrait se faire par toute espèce de sympathie allant de l'humour à la naïvité, et non point par l'exactitude. Il y a un moment entre celui qui récite et celui qui écoute, où la créance se precise et prend forme. Ce moment est peut-être celui du roman "actif" dont le facteur essentiel serait une sorte d'obligation. Où le texte intervient avec un rien d'anecdotique et de familial. Où, comme devant une caricature, comme devant un récit-fleuve, le ciné-roman d'un journal à deux sous, n'importe quelle fille est tenue de pousser son "ah" et de remplir de cette facon le vide qu'il y avait jusqu'alors entre les lignes."
(pp 9-10, Editions Gallimard 1963)

2 comments:

siggen said...

sikkert interesssssssant ... ;)

femiknitter said...

ikke-autorisert oversettelse oversendt per mail...